Fin, silence et public

La fin de la musique correspond-t-elle à la fin du son ?

Aujourd’hui, dans la musique savante occidentale, le silence qui suit la fin est presque sacré. Les premiers applaudissements commencent après le dernier son du dernier mouvement, le silence entre les mouvements étant en général respecté.

Dans la musique classique indienne, en revanche, la fin d’une pièce ne correspond pas forcément à la fin du son, le tampura continue souvent à sonner, les spectateurs applaudissent, l’instrumentiste peut s’accorder immédiatement afin d’enchaîner sur la pièce suivante, sans qu’il y ait eu un seul instant de silence.

Et, dans beaucoup d’autres musique n’ayant pas le cérémonial de la musique classique occidentale, il peut arriver que les spectateurs applaudissent avant la fin du son. Dans ces cas là, c’est comme si le public « décidait » de la fin du morceau. Cela veut dire bien-sûr que précédemment l’orchestre à envoyé des signaux forts aux spectateurs lui annonçant la fin, en arrêtant le tempo ou en résolvant le dernier accord par exemple. Le public ne propose en effet pas une fin tout seul, bien que cela puisse arriver (ça peut être de la faute de l’orchestre). La fin de la musique, pour le public dans ce cas, ne correspond pas à la fin du dernier son, mais à une sorte de dénouement du son. La tension liée au tempo, à la forme, au chemin harmonique et mélodique, se relâche. Le public, comprenant ce phénomène, se met alors à applaudir, dans une sorte d’accord tacite avec les musiciens. Malgré tout on peut estimer que la vrai détente pour le spectateur a lieu une fois que les musiciens se sont vraiment arrêtés de jouer, à ce moment là les applaudissements sont alors plus nourris, plus assumés. Les applaudissements avant l’arrêt du son sont peut-être des sortes d’anticipations dus à l’impatience du public, à son désir de participer à la fin, de se l’approprier, à son enthousiasme qu’il ne peut contenir, ou qu’il a le droit de ne pas contenir…

En effet, on parle ici de musiques où, contrairement au monde de la musique « classique », le silence du public n’est pas un principe sacré, et où le spectateur peut applaudir au cours d’un morceau, après un solo, pendant un solo, avant la fin, il peut crier, encourager, huer ou siffler. Il arrive bien qu’un orchestre de musique dite savante, se fasse huer, par le scandale que provoque l’audace de l’œuvre ou de la mise en scène (on pense à la fameuse première du Sacre du Printemps de Stravinsky, ou à celle de Déserts de Varèse). Mais si, aujourd’hui, un spectacle de musique savante peut se faire huer en cours d’exécution, il est très rare qu’il se fasse applaudir ou encourager pendant !

Cela n’a pourtant pas toujours été le cas… dans les représentations d’opéras en Italie au XIXe siècle par exemple, les usages étaient tout autres : les spectateurs pouvaient aller et venir, entrer et sortir (les plus riches avaient pour habitude d’arriver en retard), bavarder, les grands airs étaient applaudis, certains amenaient avec eux des tomates pourries ou des fleurs à lancer aux artistes… la manière d’écouter la musique et le cadre du spectacle n’ont cessé de changer à travers l’histoire, la perception de la fin n’est en aucun cas une notion fixe.

Publicités
Explore posts in the same categories: Non classé

3 commentaires sur “Fin, silence et public”

  1. jjbirge Says:

    Je t’ai à l’œil, vu que ta sœur m’a mis la puce à l’oreille sur son propre blog, mais comme j’ai du nez j’avais déjà goûté ton talent qui m’avait touché quand tu étais encore minuscule… Tu sais, ton chant de peau-rouge avec la tête qui oscille en rythme de droite à gauche et de gauche à droite… À l’époque c’était sans fin.

  2. sciescie Says:

    A
    B
    A
    B
    Z

    hi ha hi ha hi ha hi ha hi ha hi ha hi ha hi ha hi ha

    >> variante

    ha hi ha hi ha hi ha hi ha hi ha hi ha hi ha hi ha hi

    >> fin

    ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ………ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :