Et toi, t’as aimé ?

Publié 3 mars 2009 par antonintri
Catégories : Non classé

Couramment  entendu :

« J’ai bien aimé la fin »

« J’ai bien aimé sauf la fin »

« C’était trop court ! »

« On reste sur notre faim »

« J’ai pas compris la fin »

« C’est bien quand ça s’arrête »

« C’est dommage, la fin est ratée ! »

……

Dans le jugement du spectateur au sortir d’un spectacle, un concert, une séance de cinéma, etc. la fin semble posséder un statut particulier. Dans sa critique, le spectateur sépare souvent l’œuvre de sa fin. On peut aimer l’une et pas l’autre.  Le spectateur participe activement aux fins en applaudissant ou pas, en criant, huant ou faisant silence.  Si l’œuvre appartient à son auteur, la fin semble parfois appartenir aux spectateurs.

D’autre part, la fin est ce qu’il y a de plus proche dans sa mémoire, quand il sort il en est encore marqué. Son avis peut être conditionné par cette fin. Comme il est difficile de pouvoir voir la forme entière de l’œuvre quand elle vient juste de se finir, la fin peut modifier son jugement de l’œuvre entière.

Pour ma part, j’essaie d’éviter de formuler un avis immédiat en sortant d’un spectacle. Peut-être qu’il me faut le temps de me remémorer l’œuvre dans sa durée pour ne pas que ma mémoire favorise le passé proche, et donc la fin. Comme si l’œuvre se redéroulait à l’envers, précisant sa forme. C’est seulement après cette digestion, que j’arrive à interpréter un peu, et donc mettre mes mots. J’aime garder indescriptibles mes premières impressions, jusqu’à ce que la raison me rattrape. Je laisse se diluer en moi mes émotions instantanées, appréciant la richesse de l’instant.

Publicités

commencer

Publié 2 mars 2009 par antonintri
Catégories : Non classé

fin-villa-santo-sospir

Ce blog est un entrepôt d’idées sur et autour de la fin musicale.